Mc Donald’s vs Burger King : la guerre des hamburgers

12Si Mc Donald’s est leader en France des restaurants rapides, il voit d’un mauvais œil l’arrivée de concurrents susceptibles de lui faire de l’ombre. La chaîne de fast food de Ronald a d’ailleurs voulu titiller Burger King qui ne s’est pas démonté et lui a répondu sur le ton de l’humour.

Mc Donald’s 0 – 1 Burger King

Mc Donald’s compte de centaines de drive en France, Burger King, seulement 45. Pour se moquer de ce si petit nombre, Mc Do a décidé de se lancer dans une campagne comparative #McDriveKing. Mais ce n’est pas parce que l’on domine un marché que l’on ne peut pas mordre la poussière.

Les hostilités (sur le ton de la moquerie uniquement) ont débuté en pleine campagne, non loin du drive Mc Do à Brioude, en Haute-Loire (43). Mc Donald’s fait implanter en rase campagne, au bord de la route, deux panneaux.
L’un indique que l’on se trouve à 5 km du drive de Brioude, le second qu’il reste encore 258 km pour se rendre à celui de son concurrent. Pour bien écraser ce dernier, l’itinéraire pour s’y rendre est d’ailleurs soigneusement détaillé sur un panneau d’une taille totalement démesurée.

Panneau directionnel Mc Donald's vs Burger King

Pour enfoncer un peu plus le clou, une vidéo montrant le montage du panneau géant est proposée.

Une guéguerre qui inspire

Ce genre de guéguerre publicitaire sont monnaie courante. L’occasion également pour les graines de publicitaires d’imaginer eux aussi des réponses.
C’est ce qu’ont fait deux étudiants à Sup de Création, Victor Gosselin et Marine Schiano qui ont imaginé l’envers de ces deux panneaux, choisissant de fait leur camp.

Mc Donald's vs Burger King

La réponse officielle de Burger King

Bien évidemment, impossible pour Burger King de ne pas répondre à une moquerie. C’est l’agence Buzzman qui s’est chargée de tourner un spot publicitaire en guide de réponse officielle de Burger King.

Une réponse en pied de nez puisqu’elle prétend dévoiler la réelle fin du spot de Mc Donald’s. On vous laisse la savourer !

En attendant, pour votre santé, mieux vaut se rendre chez l’un ou chez l’autre avec modération.

Vous avez aimé ? Partagez cet article !

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *